L’APESA 46 au chevet des entrepreneurs lotois en détresse