Les chefs d’entreprise au bord du gouffre ne sont plus seuls